Les emplois
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le Métier d'Assistant(e) Commercial(e)

L’Assistant(e) Commercial(e) assure le suivi des ventes, de la commande à la livraison.

L’Assistant(e) Commercial(e) assure tout le suivi des ventes. Premier contact du client avec l’entreprise, il (elle) se voit confier de plus en plus de responsabilités telles que :

- le traitement des commandes
- le facturation
- le tenue du fichier clients
- la surveillance des stocks

L’Assistant(e) Commercial(e) rédige et envoie les devis, reçoit et traite les factures, transmet (par téléphone, courrier ou e-mail) des informations sur les coûts et les délais. Il (elle) met à jour la base de données clients et actualise les tableaux de statistiques de ventes… mais ce n’est pas tout ! En contact permanent avec l’extérieur, il (elle) répond à l’ensemble des demandes qui parviennent au service. Il (elle) doit être capable de présenter à un client, au téléphone, l’activité de la société et les services dont celui-ci peut bénéficier. En un mot, il (elle) sait « vendre » son entreprise. Les missions de l’assistant(e) commercial(e) ont évolué vers une participation active aux dossiers. Aujourd’hui, on lui demande non seulement de prendre des rendez-vous pour le manager ou les chefs des ventes, mais aussi de mettre à jour les dossiers avant les visites aux clients, voire de préparer et de défendre les offres commerciales auprès de ces derniers. Assurant traditionnellement le suivi des déplacements des commerciaux et de leurs opérations de terrain (démarchage, animation, distribution de publicités sur les lieux de vente), l’assistant(e) commercial(e) est de plus en plus souvent convié aux réunions. Il (elle) les prépare en collaboration avec le (la) directeur(trice) commercial(e), qu’il (elle) peut aider, par exemple, à définir l’ordre du jour.

Son (sa) supérieur(e) hiérarchique n’hésite plus à lui déléguer une partie de ses dossiers : il lui propose même, parfois, d’aller sur le terrain.

PROFIL RECHERCHE

Tous les directeurs commerciaux s’accordent sur ce point : l’aisance rédactionnelle, la maîtrise de l’orthographe et la connaissance des outils informatiques sont essentielles dans cette fonction. Dans les entreprises amenées à traiter avec des clients étrangers, la maîtrise d’une langue étrangère (le plus souvent l’anglais) se révèle indispensable. La pratique d’au moins deux langues étrangères est même exigée pour le métier d’assistant(e) commercial(e) export. Des compétences en secrétariat ne suffisent plus. De vraies connaissances en techniques commerciales sont nécessaires pour prendre des responsabilités, de même qu’un sens aigu du service et du contact.

FORMATION

Ce métier est accessible par le biais de formations telles que :


TEMOIGNAGES

Pour mieux comprendre ce métier, lisez les témoignages des diplômés :

- Témoignage de Meriem EL AMARI
- Témoignage de Eléna ANDRIATAHINA
- Témoignage de Antoine DELTOUR
- Témoignage de Charlotte POPLAWSKYJ