Les emplois
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le Métier d'Acheteur(se)

Négociateur(trice) et intermédiaire entre l’entreprise et ses fournisseurs, l’acheteur(se) est en charge de la mise en place des conditions d’achat des produits de la production mais aussi des matières premières nécessaires au fonctionnement général de la société qui l’emploie.

Sa fonction a un impact direct sur le chiffre d’affaire puisque les économies qu’il (elle) réalise limitent les dépenses de l’entreprise.

MISSIONS

L’acheteur(se) est en contact permanent avec ses fournisseurs avec lesquels il (elle) négocie le prix, les délais et conditions de livraison des produits ou prestations dont il (elle) a la charge.

Dans cette démarche de négociation et d’achat, l’acheteur(se) ne doit pas perdre de vue l’intérêt de son entreprise. La recherche de meilleurs tarifs ne lui font pas perdre de vue la qualité des produits achetés dont son entreprise a besoin pour rester crédible face à ses propres clients.

Le quotidien de l’acheteur(se) peut également revêtir une dimension administrative avec des interventions directes dans la partie achat du système informatique de l’entreprise.

L’acheteur(se) exerce son métier en petites et moyennes entreprises (où il cumule très souvent le rôle d’approvisionneur), dans les grands groupes industriels et la grande distribution.

PROFIL RECHERCHE

En relation permanente avec ses fournisseurs, l’acheteur(se) est une personne ouverte au dialogue. Calme et maîtrise de soi sont des qualités primordiales pour l’acheteur(se) qui doit pouvoir argumenter et convaincre. Il (elle) connait les produits qu’il (elle) achète et pratique aisément une, voire deux langues étrangères pour mener à bien les négociations à l’international.

Résistant(e) au stress, un(e) acheteur(se) doit pouvoir affirmer sa personnalité et disposer d’une grande autonomie pour gérer au mieux ses affaires.

FORMATION

Il existe plusieurs cursus de niveaux différents pour postuler en tant qu’acheteur(se).

Niveau BAC+2, un BTS MUC (BTS Management des Unités Commerciales) ou un BTS AG (BTS Assistant(e) Gestion) peuvent permettre de démarrer dans la profession.

Avec un diplôme de niveau BAC+3, DEESAD (Diplôme Européen d’Etudes Supérieures Assistant(e) de Direction) ou un DEESMA (Diplôme Européen d’Etudes Supérieures en Marketing), le ou la futur(e) acheteur(se) dispose de compétences élargies.

Enfin, un cursus de niveau BAC+5 (Master Européen Logistique) permet d’accéder aux postes qui demandent en plus des compétences managériales. La double compétence, qui consiste à cumuler deux spécialités (technico-commercial) est une formule très souvent requise pour assurer la mission d’acheteur(se).


TEMOIGNAGES

Pour mieux comprendre ce métier, lisez les témoignages des diplômés :

- Témoignage d’Alexandre LANDRIEUX
- Témoignage de Antoine DELTOUR
- Témoignage de Maeva SEGARRA