envoyer l'article par mail envoyer par mail

MASTER 2 Européen - Déroulement de l’épreuve orale de soutenance de la Thèse Professionnelle - D53

Cette thèse (50 à 70 pages + annexes) traitera de problématiques afférentes aux stratégies de décision de l’entreprise.

Pour ce faire, le candidat s’appuiera sur l’analyse des environnements interne et externe et conceptualisera les modèles d’analyse, d’exploitation et de contrôle.

Il devra également préconiser des orientations et des solutions répondant à la problématique posée.

Il utilisera pour ce faire tous les savoirs et savoirs-faire spécifiques liés à la spécialité du MASTER Européen présenté.

Cette mission sera définie et suivie au sein de l’entreprise par un tuteur.

Elle donnera lieu à la rédaction d’une thèse professionnelle qui reprendra le fil directeur de la méthodologie suivante :
- analyse des contextes,
- diagnostic,
- préconisations des orientations ou des choix stratégiques avec en interface le détail des solutions proposées et leur mise en œuvre.

L’épreuve est un grand oral d’une durée d’une heure.

Le jury est composé d’au moins un professionnel et d’un professeur.

Le tuteur pourra assister à la soutenance.

Le candidat sera jugé pour 50% de la note à l’écrit par le professeur qui aura évalué son travail plusieurs semaines avant la soutenance. Cette évaluation portera sur la capacité du candidat à faire preuve d’une méthodologie de recherche, d’analyse et de préconisations répondant à une problématique.

L’organisation du document écrit est importante, il doit respecter une ordonnance classique, en abordant dans un ordre logique les différentes étapes de l’élaboration du projet, dont voici quelques exemples :
- introduction
- la demande ou la commande
- la problématique
- l’idée de départ, le projet initial
- les hypothèses de recherche
- les résultats attendus
- la méthodologie utilisée
- les arguments du projet, les propositions
- l’évaluation, la comparaison avec d’autres projets
- la confrontation avec la réalité, le terrain, les entreprises
- les résultats éventuellement obtenus
- les outils de contrôle éventuellement mis en place
- les avantages apportés par le projet ou l’étude.

Présentation de la thèse

Le document écrit sera saisi au traitement de texte et présentera les caractéristiques suivantes :
- format A4
- nombre de pages : de l’ordre de 50 à 70 pages hors annexes
- impression recto seul
- marges 2,5 cm de chaque côté
- interligne 1,5
- relié.

Le document écrit est transmis au centre d’examen FEDE plusieurs semaines avant la soutenance.

Il sera jugé pour les 50% restant, à l’oral.

Tout support de présentation actuel (PowerPoint…) sera apprécié.

Objectifs et critères d’évaluation

Cette épreuve a pour objectif d’évaluer les capacités suivantes :

Concernant le document écrit (50 % de la note)

- Présentation et forme du projet professionnel
- Approche méthodologique de la démarche globale
- Qualité de la veille informationnelle, évaluation du degré de pertinence des sources d’information
- Conceptualisation des outils d’analyse (tableaux d’analyse, de bord, de contrôle, matrices, modèles…)
- Fiabilité des préconisations par rapport à la problématique posée
- Cohérence de la planification des moyens opérationnels

Concernant le document oral (50 % de la note)

Savoir faire
- Justification de la démarche globale d’analyse
- Restitution des outils d’analyse (tableaux de bord, matrices…)
- Pertinence de l’analyse, des objectifs, des axes préconisés
- Argumentation et démonstration à l’aide des supports
- Pertinence des outils de contrôle (évaluation entre les résultats et les objectifs)

Savoir être
- Présentation du candidat
- Contrôle de soi et pouvoir de conviction
- Clarté et logique des explications et des réponses
- Capacité d’extrapolation et de projection
- Dynamisme de la soutenance

DEROULEMENT DE LA SOUTENANCE ORALE

1- EXPOSE THEORIQUE (30 à 40 minutes)

Le candidat soutient un mémoire présentant la mission réalisée au cours de son stage, sans intervention du Jury.

2- DISCUSSION AVEC LE JURY (20 à 30 minutes)

Le jury reviendra sur des aspects plus techniques ou professionnels, notamment sur le contenu du document écrit, et posera des questions suscitées par la lecture de celui-ci.