envoyer l'article par mail envoyer par mail

Entretien d'embauche : conseils à suivre absolument

Votre attitude générale, votre savoir-vivre, seront mis à l’épreuve durant votre entretien. L’employeur a peu de temps pour vous évaluer. Par conséquent, chaque détail sera passé au crible...

Prévenir si vous êtes en retard.

Nul est à l’abri d’un embouteillage sur la route ou d’un impondérable. Le recruteur le comprendra très bien, à condition de le prévenir lui ou une assistante (Le mieux est de prévenir par téléphone, le SMS est fortement déconseillé). Cela vous évitera aussi d’arriver précipitamment à votre entretien, transpirant(e) et le souffle court.

Doser son temps de parole… et savoir écouter

- Ne parlez pas trop et n’empiétez pas sur le discours de celui qui est sensé diriger l’entrevue.
- A l’inverse, si votre vis-à-vis a l’impression de vous tirer les vers du nez, cela pourra être traduit comme un manque de confiance en soi.

Conclusion : Trouvez un juste équilibre, en évitant les allocutions hors sujet par rapport à ce que le recruteur recherche. Et comme un dialogue se joue à deux, offrez une oreille attentive. Une qualité d’écoute déficiente se remarquera très vite.

Ne pas critiquer son ancien employeur

Ne croyez pas qu’en critiquant son ancien chef, on s’attire les faveurs du nouveau. En tirant à boulets rouges sur un employeur précédent, vous risquez d’être perçu comme un perturbateur potentiel. Autre danger : dans certains secteurs professionnels, les réseaux sont très denses, et la personne que vous avez en face de vous pourrait très bien être un bon ami de celle que vous vous employez à dénigrer !

La gestuelle avant les mots

C’est un constat bien établi : le langage verbal passe après la gestuelle. Beaucoup de signes extérieurs vont être décortiqués ou interprétés par votre interlocuteur. La fameuse poignée de main moite et molle est un classique du genre, tout comme le chewing-gum dans la bouche. Un parfum trop prononcé, une tâche bien en vue ou un trou dans votre chemise, la sonnerie de votre portable pendant l’entretien ou encore un regard fuyant… sont d’autres erreurs à éviter.

Rester poli avant et après l’entretien

La politesse doit aussi guider vos pas. Évitez de vous asseoir avant que la personne vous invite à prendre place, ne lui coupez pas la parole… Gardez aussi à l’esprit qu’une bonne conduite ne se limite pas au bureau du recruteur. Une attitude grossière ou irrespectueuse dans l’ascenseur ou à l’accueil peut avoir des échos et réduire votre candidature à néant.